referencement googleAzuré bleu céleste07/05/2014


Les papillons bleutés écrasent de leur ailes
L'air enivrant et pâle de la vaste prairie
Où pousse une herbe folle comme la limoselle
Les pissenlits dorés, l'immonde féérie

La chenille se délecte de ce monde sauvage
En pissant sur les feuilles qu'elle n'a pas dévorées
Et se meut lourdement dans ce drôle d'herbage
Où résident parfois des nymphes égarées

Des mantes religieuses aux pensées orthodoxes
Sucent voracement la sève des insectes
Et pareil aux effets d'un curieux paradoxe
L'écoulement du sang fait planer l'intellect

Les angles d'un trigone arrondissent les formes
Et leurs couleurs primaires deviennent animées
Les choses se mélangent en un phantasme énorme
Qui soulage l'esprit de la bête enfermée

Le cadavre joyeux de l'exuviation
Enrichie le sol gras de son simple substrat
L'animal nouveau-né joint la population
Azuré, bleu, céleste, le mâle lysandra

Les papillons bleutés aux ailes exploratrices
Survolent en humant les airs de la prairie
Ou pousse les feuilles folles de la ruderalis
Dont les vertus provoquent une certaine euphorie

Ajouter un commentaire sur Azuré bleu céleste


Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire limité à 300 caractères :


quatre moins quatre = (valeur numérique)



Dernier texte

L'Ivresse Démoniaque

Le silence est stressant quand la nuit nous avale Dans sa bouche béante aux odeurs animales Où le...

Dernier commentaire

Le 28/08/2018 Li a laissé un commentaire sur:

Japanese and Goddess

chanson du moment

Connection

Pseudo
Mot de passe

Développé par Noyan Ramilée