referencement googleJournal intime17/09/2011

Les aveux désœuvrés des âmes sidérales,
Enflamment la passion écrasée par la presse.
Dessous les couvertures se terre chaque animal,
Où règne le festin des lionnes et des tigresses.

Les rats en manque épluchent chaque feuille,
Puis nous livre les ruines des anciennes déesses.
Les Gorgones aveuglantes ne sont que tape-à-l'oeil,
Mais leur statut de star en font des pécheresses.

Prostitution papier dans un torchon poisseux,
Le buzz est à la mode des délicatesses,
Mais joue de plus en plus sur le terrain crasseux,
Des zombies naufragés sombrant dans la détresse.

Alors les nécrophages attendent leur pitance.
Les boueux magasines sont à la même adresse.
Le gardien proxénète entame la déhiscence,
De la cage aux potins et de son tiroir-caisse.

Les aveux désœuvrés des âmes sidérales,
Shootés dans leur délits manœuvrée par la presse,
Exposent avec méprit leur survie animale.
La ripaille attendue des lionnes et des tigresses.

Ajouter un commentaire sur Journal intime


Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire limité à 300 caractères :


zero plus quatre = (valeur numérique)



Dernier texte

L'Ivresse Démoniaque

Le silence est stressant quand la nuit nous avale Dans sa bouche béante aux odeurs animales Où le...

Dernier commentaire

Le 28/08/2018 Li a laissé un commentaire sur:

Japanese and Goddess

chanson du moment

Les matelots par Les Kass'Roll

Connection

Pseudo
Mot de passe

Développé par Noyan Ramilée