referencement googleAdvena aux Crayons de Lumières30/08/2014

Tu n'étais qu'un pixel, une étoile tombée
Au milieu d'un écran,
Un petit point bleu était né.
Un millimètre ou deux sur ma télé plasma,
Dans ce berceau de verre,
Je t'ai appelé Advena!

Je t'observe grandir, en nuage stellaire,
Au milieu de l'écran
Je vois les bleus de l'univers.
Bleu marine et azur, indigo et turquoise,
Et tes traits se dessinent
Autour des couleurs de l'ardoise!


Tout de suite je t'ai aimé
Mon petit Advena
Sans réellement savoir
Qui tu étais vraiment.


Mon petit animé de crayons de lumières,
Tu danses dans ce ciel,
Tu y recherches les frontières.
Les ondes des photons traversent mon écran,
Et me rejoignent ainsi,
Dans un monde beaucoup plus grand!

Je te ressens bouger devant cette fenêtre.
Tu sors de mon écran
Comme un petit qui vient de naître.
Chaudes larmes en rayon d'enfant cosmogonique,
Ta fine peau est faite
De tissus en LED organiques!


Tout de suite je t'ai aimé
Mon petit Advena
Sans réellement savoir
Qui tu étais vraiment.

Tu cours en renversant mes objets inutiles,
Tu bouscules ma vie
Dans ses vieux rêves infantiles!
Mais tu cherches à sortir, goûter à l'extérieur.
Pourquoi veux-tu partir
Toi mon étrange visiteur?

Mon petit Advena, tu brûles à l'air ambiant,
En flamme froide et bleue,
Qui chauffe vers le firmament.
Ma lanterne céleste volant dans l'atmosphère,
Tu rejoins ta famille
Que sont les êtres de lumière!


Tout de suite je t'ai aimé
Mon petit Advena
Sans réellement savoir
Qui tu étais vraiment.


J'ai depuis ce temps-là, sur sur un coin de mon cœur,
Un pixel égaré
Cherchant le chemin des couleurs.
Souvent quand vient la nuit, que le ciel se dévoile
Je pense alors à toi,
Disparu parmi les étoiles!


Tout de suite je t'ai aimé
Mon petit Advena
Sans réellement savoir
Qui tu étais vraiment.

Ajouter un commentaire sur Advena aux Crayons de Lumières


Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire limité à 300 caractères :


deux fois deux = (valeur numérique)



Dernier texte

L'Ivresse Démoniaque

Le silence est stressant quand la nuit nous avale Dans sa bouche béante aux odeurs animales Où le...

Dernier commentaire

Le 28/08/2018 Li a laissé un commentaire sur:

Japanese and Goddess

chanson du moment

Connection

Pseudo
Mot de passe

Développé par Noyan Ramilée