referencement googleLe crépuscule des ophidiens19/05/2013

Il se dessine dans ma nuit
Sous un écran de fumée blanche
Des yeux aux couleurs rouges cendres
Portés sur des lèvres nacrées
Et je respire ce nuage
De doux poison qui m'envahit
Qui me conforte et me soulage
Dans l'épaisseur de ma folie

Le dieu des singes
A crée les singes
À son image

Dans une grande inspiration
Je vois apparaître des singes
Qui songent au vide de leur vie
Dans des questions théologiques
L'Adam et l'Ève des primates
Ont tant de pensées déprimantes
Sur l'évolution de l'espace
Au paradis de la tourmente

Le dieu des singes
A crée les singes
À son image

Toutes les idées se propagent
Par le tuyau de la chicha
Ces vertus sont thérapeutiques
Pour panser les maux de l'esprit
Dans la fraîcheur des nuits d'hiver
Je me réchauffe à sa fumée
Elle me conforte et me soulage
Dans l'épaisseur de ma folie

Ajouter un commentaire sur Le crépuscule des ophidiens


Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire limité à 300 caractères :


sept fois quatre = (valeur numérique)



Dernier texte

L'Ivresse Démoniaque

Le silence est stressant quand la nuit nous avale Dans sa bouche béante aux odeurs animales Où le...

Dernier commentaire

Le 28/08/2018 Li a laissé un commentaire sur:

Japanese and Goddess

chanson du moment

Connection

Pseudo
Mot de passe

Développé par Noyan Ramilée