referencement googlePlateau télé31/07/2012

J'ai déjà préparé mes bagages
En y pensant je ne suis pas trop vieux
Je médite pourtant cet adage
Il vaut mieux croire en l'Homme plutôt qu'en Dieu

Devant mes yeux ouverts sur le monde
Des malgaches de Toamasina
Où pauvretés et beautés se fondent
Au culte des ancêtres : Razana.

La forêt équatoriale est dense
Madagascar peu à peu se réduit
Peuple de Tanala vos pitances
Font transformer vos arbres en grains de riz

Mais je suis immobile
Face à ce spectacle
Et je reste insensible
Dans mon réceptacle
Car je suis immobile
Face à ce spectacle
Et je reste insensible
Dans mon réceptacle

Les voies du canal des Pangalanes
Transportent les pirogues jusqu'au marché
Sur une eau bleue céleste et diaphane
Où de nombreux enfants s'en vont pécher

Ils reviennent le soir sur leur terre
Chantant et dansant le hiragasy
Voilà déjà la fin du documentaire
Je voyage sur Arte en restant assis

Car je suis immobile
Devant ma télé
Je ne bouge pas un cil
De mon canapé
Car je suis immobile
Devant ma télé
Je ne bouge pas un cil
De mon canapé

J'avais pourtant préparé mes bagages
À l'époque où je n'étais pas trop vieux
Remplis de certitudes et de parfaits adages
Qui m'ont fait croire en l'Homme plutôt qu'en Dieu

Mais je suis immobile
Devant ma télé
Je ne bouge pas un cil
De mon canapé
Car je suis immobile
Devant ma télé
Je ne bouge pas un cil
De mon canapé

Ajouter un commentaire sur Plateau télé


Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire limité à 300 caractères :


cinq plus sept = (valeur numérique)



Dernier texte

L'Ivresse Démoniaque

Le silence est stressant quand la nuit nous avale Dans sa bouche béante aux odeurs animales Où le...

Dernier commentaire

Le 28/08/2018 Li a laissé un commentaire sur:

Japanese and Goddess

chanson du moment

Connection

Pseudo
Mot de passe

Développé par Noyan Ramilée